Files

RCF Naissance

Imprimer l'article Envoyer l'article par email

L’ARRIVÉE D’UN ENFANT

La naissance d’un enfant est une joie immense. Mais elle s’accompagne parfois d’un fond d’inquiétude, comment faire avec ce nouveau-né, qui va porter la famille à un membre de plus ? Et comment ne pas être trop bousculé dans son couple ?

V.B. : Bonjour Christiane. A votre avis, y-at-il un décalage dans cette naissance entre le père et la mère ?

C.B. : Bonjour Vincent. L’arrivée d’un enfant est surtout plus perturbante si c’est une 1 ère naissance. La maman est déjà investie dans son corps depuis 9 mois et le décalage avec le rôle du père qui accompagne, a été plus ou moins facile à vivre. Mais ils partagent ensemble un projet de vie qui est porteur et fondateur pour leur couple. Et toutes leurs inquiétudes seront balayées le jour de la naissance, face à la surprise et à l’émerveillement du nouveau-né. Ce qui ne veut pas dire que tout est résolu.

V.B. : Tout n’est pas résolu. C’est-à-dire ?

C.B. : La mère s’occupe en premier de son bébé, et le père va aider grâce notamment aux congés de paternité. Mais il est important que la mère guide son conjoint et n’hésite pas à lui dire concrètement ce qu’il peut faire. Ils expérimentent tous les deux comment ils sont relais auprès de l’enfant, chacun à leur tour, en se transmettant les consignes, et cela sera à poursuivre, tout au long de l’éducation de leur petit, même devenu grand !

V.B. : En attendant, comment gérer ce bouleversement qui touche toute la famille et pas seulement le couple …

C.B. : Ils sont aidés paradoxalement par ce bébé qui demande beaucoup d’attention, mais fait sa place par lui-même. On dirait qu’il est certain d’être aimé. Il y aura bien sur un rééquilibrage de tous les mb de la famille – cela va bouger de partout : les autres enfants – à rassurer s’ils sont plus jeunes, les grands parents, investis d’un nouveau rôle, parfois donneurs de conseils mais qui peuvent être utiles quelque fois.

V.B. : Des grands parents à la rescousse. Pour permettre aux parents de se reposer. Mais aussi de se retrouver …

C.B. : Effectivement,la maman débordée, fatiguée, peut oublier un peu son conjoint. Et c’est vrai que le couple va plus difficilement pouvoir s’échapper pour être enfin seul. Rien n’empêche cependant les parents de partager des petits moments d’intimité à deux, une fois que le ou les enfants dorment. On coupe les écrans et on prend le temps de se retrouver, de parler, de se reposer, de se câliner, pour que le couple se recentre et prenne des forces.

 Un enfant est le plus beau des projets pour faire vivre un couple. A condition que le couple reste premier.

V.B. : Et bien merci Christiane. Et bon courage aux papas, futurs ou présents, qu’on n’oubliera pas de fêter ce Dimanche. A la semaine prochaine !

Tous les conseillers
nos conseillers conjugaux & familiaux

OTTROTT (67)

Gisèle GAILLOT
CCF

Boutique en ligne
Tous les produits
NOUS CONTACTER

CLER Amour et Famille

65 boulevard de Clichy 75009 Paris

01 48 74 87 60
webTV
100% des jeunes...
Toutes les vidéos
SUIVEZ-NOUS
Je m'inscris

inscrivez-vous la newsletter