Files

RCF Amour après 70 ans

Imprimer l'article Envoyer l'article par email

L’amour dans le couple passé 70 ans

Elle arrive tous les jours un petit peu, parfois si doucement qu’on ne s’en aperçoit pas soi-même et ce sont les autres qui peuvent vous le rappeler de manière abrupte. Elle, c’est la vieillesse. Mais vieux et amoureux, les deux termes peuvent-ls encore rimer ?

V.B. : Bonjour Christiane. L’amour dans le couple aurait-il du mal à passer le cap des 70 ans ?

C.B. : Bonjour Vincent. Maispourquoi se poserait-on la question de l’amour du couple passé 70 ans ? Y a-t-il un âge où on aime, et un autre où on se vide à tel point qu’on n’éprouve plus rien ?

En réalité, chaque être humain, continue sa route, avec ses joies, ses peines, ses désirs et sa capacité à aimer, même avec un corps vieillissant. Ce sont les autres qui projettent sur eux des images, et parfois des interdits.

V.B. : Mais comment l’amour peut-il évoluer après toutes ces années passées ensemble ?

C.B. : Un couple qui vieillit ensemble n’a souvent pas de choix décisif à faire. Son amour s’est depuis longtemps transformé aux yeux des autres en amitié profonde.

Leur corps est peut-être moins attirant, mais que savez-vous de leur intimité, des moments de complicité où leur regard plonge dans celui de l’autre et réalise cette synthèse extraordinaire de leurs moments difficiles, d’échec assumé ensemble ou de belles réussites.

V.B. : Et je ne sais pas pourquoi, je sens poindre une citation ..

C.B. : Oui.Je ne peux que citer cette déclaration d’amour du philosophe André Gorz à sa femme : « Cela fait 58 ans que nous vivons ensemble, et je t’aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien. »

V.B. : Effectivement, 58 ans, on frise les noces de diamant. Et dans un contexte où les unions durent de moins en moins longtemps, ça donne à réfléchir …

C.B. : Effectivement. Quel extraordinaire témoignage pour les jeunes générations qui ont tellement de mal à croire à un amour qui dure. Pourquoi croyez-vous que les grands parents ont un tel succès auprès de leurs petits-enfants ?

V.B. :Cela dit, le conjoint a pu décéder et un nouvel amour resurgir, comme dans le livre de Véronique de Bure, y compris en maison de retraite

C.B. : C’est vrai.Il y a de temps en temps de vraies rencontres qui se passent jusque dans les EPHAD, un amour presque collégien diront certains, choquant diront d’autres. Mais le choix amoureux ne se discute pas et encore moins avec ses enfants. Il peut y avoir des questions de droit de succession auquel on peut être attentif. Mais pour le reste, si la personne désire partager son temps de 3è ou 4è âge avec un compagnon, pour cheminer ensemble, Peut-être vont-ils retrouver un sens essentiel à leur vie ?

V.B. : C’est ce qu’on peut leur souhaiter. Merci Christiane et sans attendre 70 ans, rendez-vous la semaine prochaine.

Tous les conseillers
nos conseillers conjugaux & familiaux

PARIS 16 ÈME (75)

Christiane BEHAGHEL
CCF

Boutique en ligne
Tous les produits
NOUS CONTACTER

CLER Amour et Famille

65 boulevard de Clichy 75009 Paris

01 48 74 87 60
webTV
100% des jeunes...
Toutes les vidéos
SUIVEZ-NOUS
Je m'inscris

inscrivez-vous la newsletter