Cler Amour et famille

You are here: Home Sexualité Difficultes sexuelles Je ne supporte plus qu'il me touch...
Image sexualité

Je ne supporte plus qu'il me touche

J'ai aujourd'hui 50 ans et je suis mariée depuis 30 ans. Depuis plusieurs mois je n'arrive plus à supporter mon mari : je n'ai plus de relation sexuelle, je ne supporte plus qu'il me touche. Il m'a laissé un ultimatum de 3 mois pour prendre une décision. Comment puis-je savoir si je l'aime encore ? Comment être sûre de ne pas me tromper si je prends la décision de le quitter ?


Par des conseillers conjugaux et familiaux du CLER Amour et Famille

Votre question témoigne de vos craintes et indécisions. Vous ne supportez plus votre mari, particulièrement dans ses demandes sexuelles : Que comprenez-vous de son ultimatum? Faut-il poursuivre la vie commune ?
Il est généralement difficile pour un homme de dissocier son sentiment amoureux, son attachement vis à vis d’une femme, de la possibilité de vivre un échange sexuel avec elle. Si vous ne pouvez plus aujourd’hui répondre à son attente dans ce domaine, il peut comprendre que vous n’avez plus de sentiments pour lui. Cet ultimatum peut alors avoir pour objectif de vous forcer à réagir à une situation qu’il ne supporte plus et qui le fait souffrir.

Une femme, quant à elle, peut plus facilement ne plus avoir le désir de vivre une sexualité avec son conjoint, tout en continuant à nourrir des sentiments pour lui et à apprécier la vie commune sur la base de l’histoire du couple, d’un attachement, d’une certaine tendresse, d’une complicité, etc…
Dans votre cas, quels sont les éléments qui vous retiendraient à votre époux et vous font craindre de vous tromper dans votre décision ? Autrement dit, comment vivez-vous votre relation aujourd’hui en dehors de la sexualité ? Auriez-vous songé à quitter votre mari s’il ne vous posait pas cet ultimatum ?

Il serait important que vous arriviez à discerner en vous si la poursuite de la vie commune, sous réserve d’une vie sexuelle plus satisfaisante pour chacun, est un projet réalisable.
Il faudrait aussi tenir compte du fait vous arrivez dans une période de la vie d’une femme où le désir sexuel peut être modifié du fait des perturbations hormonales liées à la ménopause et du changement probable qui s’opère dans l’image de soi. Si c’est le cas, vous pourriez en discuter avec votre gynécologue.

Bien que chaque cas soit particulier et demande des approfondissements, des éléments pourraient peser dans votre décision et éventuellement améliorer votre relation de couple : par exemple si vous aviez déjà connu avec votre mari une vie sexuelle épanouissante, ou si vous êtes prêts à investir tous les deux du temps et de l’énergie, accompagnés par un professionnel, pour interroger votre relation de couple et cet échange des corps.

Mot(s) clef(s) associé(s) : Désir sexuel - Absence de désir sexuel - Libido - Relations Sexuelles - sexualité

Retour